法国侨网

 找回密码
 注册

只需一步,快速开始

搜索
法国侨网 首页 新闻 国际新闻 查看内容

她为何敢说“比利时前国王缺乏人性???”私生女!

2020-1-28 18:12| 发布者: 海芬心语| 查看: 651| 评论: 0

摘要: 她为何敢说“比利时前国王缺乏人性???”私生女!
法国侨报》讯:(实习记者小瓦)比利时前国王阿尔伯特(Al-King Albert),50年后承认私生女。
比利时前国王阿尔伯特二世(Albert II)周一承认,他是50多年前非婚生女孩的亲生父亲。经过数年诉讼之后,司法部门迫使他进行了DNA测试。
"今晚显然是一种解脱,"他的律师德尔菲娜·波尔承认,他的故事在比利时已经成为头条新闻很多年。这位51岁的比利时视觉艺术家声称,她的出生归结于她的母亲西比勒·德塞利·朗尚跟阿尔伯特从20世纪60年代70年代的长期关系,而当时的王储阿尔伯特(Albert)在1959年已经与保拉·鲁福·迪卡拉布里亚结婚。
这位从1993年到2013年在位的国王一直否认他的父亲身份。去年5月,在布鲁塞尔上诉法院作出裁决后,他不得不接受这一考验。此测试的结果最初是保密的。而戏剧性的是,周一晚上,他的律师的声明被推翻。“应布鲁塞尔上诉法院的请求,国王阿尔贝特二世已意识到他提供的自己DNA样本的结果。科学发现表明,他是德尔菲娜·波尔夫人的生父。”
“缺乏优雅、人性甚至友善”
他们补充说,前国王决定"用荣誉和尊严来结束这种痛苦的过程"。国王感到遗憾的是,这一程序"不尊重当事人的隐私"。对她的私生女德尔菲娜·波尔来说,这是一场长期战斗的终结。2013年,在调解尝试失败后,她决定将此案提交法院审理。"她赢了。"她的律师马克·尤滕代尔在接受比利时RTL电视台采访时说,然而,"情感上的创伤,没有什么能治愈它,"他补充批评国王道,因为他“缺乏优雅,人性,甚至善良。”
 国王阿尔贝特二世的统治,在他的长子的菲利普的支持下,直到2013年,他在79岁退位。阿尔伯特于19597月与意大利公主保拉·鲁福·迪卡拉布里亚结婚,育有三个孩子:菲利普(1960415日)、阿斯特里德(196265日)和洛朗(19631019日)。这对夫妇在20世纪60年代和70年代经历了一场严重的危机,在和解之前一直处于分居的边缘。1999年,在在保拉女王的传记中提到,由于国王与塞里斯·朗尚男爵夫人的长期关系,导致了一个私生女的存在。
“她可以要求"其他孩子将有权得到的四分之一"。”
虽然阿尔贝特二世的父子关系不再受到质疑,但现在问题就出现在德尔菲娜·贝尔父亲去世时会给她留下的遗产。在RTL上被问到这个问题时,他的律师马克·乌滕代尔简单地回答道:"她和其他孩子一样,都是一个合法的孩子。阿尔贝特二世的律师阿兰·贝伦博姆告诉比利时RTBF电视台:"从法律上讲,他正在停止这场官司,并接受德尔菲娜·波尔应该成为他的第四个孩子。
RTL称,由于比利时最近修订了继承法,被确认为阿尔伯特女儿的德尔菲娜·波尔可以在阿尔贝特二世去世时要求"其他子女有权享有的四分之一"主权死亡。但是,比利时宪法规定,王位继承人必须是合法的,因此,她不应该获得比利时王室的捐赠和王位继承权。

法语版
L’ex-roi des Belges Albert II a admis lundi être le père biologique d’une fille née hors mariage il y a plus de 50 ans, à la suite d’un test ADN auquel la justice l’a contraint, après plusieurs années de procédure.
« Ce soir, c’est clairement un soulagement », a reconnu par la voix de son avocat Delphine Boël, dont l’histoire avait défrayé la chronique depuis de nombreuses années en Belgique. Cette artiste belge plasticienne de 51 ans affirme être née de la longue liaison qu’a eue dans les années 1960 et 1970 sa mère, Sibylle de Sélys Longchamps, avec Albert, alors prince héritier, marié depuis 1959 à Paola Ruffo di Calabria.
L’ex-roi (85 ans), qui a régné de 1993 à 2013, avait toujours nié jusqu’à présent cette paternité. En mai dernier, il avait dû se soumettre à ce test, à la suite d’une décision de la cour d’appel de Bruxelles. Le résultat de ce test devait rester dans un premier temps confidentiel. Et coup de théâtre, lundi soir, le communiqué de ses avocats est tombé. « Sa Majesté le Roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel il s’est prêté à la demande de la cour d’appel de Bruxelles. Les conclusions scientifiques indiquent qu’il est le père biologique de Madame Delphine Boël », indiquent-ils.
« Manque d’élégance, d’humanité, voire de gentillesse »
L’ex-roi a décidé « de mettre un terme dans l’honneur et la dignité à cette procédure pénible », ajoutent-ils. Le roi regrette que cette procédure n’ait « pas respecté la vie privée des parties », selon le communiqué. Pour sa fille illégitime, Delphine Boël, c’est la fin d’une longue bataille. En 2013, après l’échec d’une tentative de conciliation, elle avait décidé de porter l’affaire devant les tribunaux. « Elle obtient gain de cause », a constaté son avocat Marc Uyttendaele, dans un entretien à la télévision belge RTL. Néanmoins, « la blessure affective, rien ne la pansera », a-t-il ajouté, fustigeant le communiqué du roi pour son « manque d’élégance, d’humanité, voire de gentillesse ».
Le roi Albert II a régné jusqu’en 2013 avant d’abdiquer, à 79 ans, en faveur de son fils aîné Philippe. Albert avait épousé en juillet 1959 une princesse italienne, Paola Ruffo di Calabria, avec laquelle il a eu trois enfants : Philippe (15 avril 1960), Astrid (5 juin 1962) et Laurent (19 octobre 1963). Le couple traversera une profonde crise dans les années 1960-70 et sera au bord de la séparation avant de se réconcilier. En 1999, l’existence d’une fille illégitime, fruit d’une longue liaison avec la baronne de Selys Longchamps, est évoquée dans une biographie de la reine Paola.
Elle pourrait prétendre « à un quart de ce à quoi les autres enfants auront droit » 
Alors que la paternité d’Albert II ne fait plus aucun doute, se pose désormais la question de l’héritage de Delphine Böel à la mort de son père. Questionné à ce sujet sur RTL, son avocat Marc Uyttendaele a simplement répondu : « c’est un enfant légitime comme n’importe quel autre ». L’avocat d’Albert II, Alain Berenboom, a de son côté affirmé à la télévision belge RTBF : « Juridiquement, il arrête là en quelque sorte le combat judiciaire et accepte que Delphine Boël devienne son quatrième enfant ».
D’après RTL, Delphine Boël, reconnue comme fille d’Albert, pourrait prétendre « à un quart de ce à quoi les autres enfants auront droit » au décès du souverain depuis qu’une récente loi sur l’héritage a été modifiée en Belgique. Mais elle ne devrait pas avoir de dotation et d’accès au trône puisque la constitution belge prévoit que les héritiers de la couronne doivent être légitimes, donc nés au sein du mariage.
(来源:20minutes)
推广


佩服

高兴

支持

新奇

感动

愤怒

难过

流汗

最新评论

联系我们|侨网简介|关于我们|侨网历史|广告服务|手机版|小黑屋|Archiver|法国侨网  

GMT+1, 2021-9-26 09:40 , Processed in 0.042195 second(s), 20 queries .

Franceqw.com     侨网法律顾问:孙涛律师

网站技术支持:高讯科技

CopyRight © 2008-2013 法国侨网. All Rights Reserved

返回顶部